Accueil Articles Forum Blog S'enregistrer E-mail
astrologie gratuite
 
Espace membres
 
Pseudo :

Mot de passe :

  Mot de passe oublié
  S'enregistrer

Statistiques
  Membres en ligne: 1
 
Invités en ligne: 9
  Stats des membres
  Les anniversaires

Etudes Express
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 

Maintenant
 
  La lune ce mois-ci



Histoire de l'astrologie mésopotamiène

 
L'astrologie est une pratique ancienne que différentes civilisations ont apparemment développée indépendamment. Les Chaldéens qui vivaient à Babylone s'y sont référés dès 3000 av. J.-C. ( tandis que les Chinois la pratiquaient aux environs de 2000 av. J.-C.)
En observant Sirius se lever, les Égyptiens prédisaient la venue des crues du Nil. Dès que Sirius se levait dans le ciel, ils savaient que ce cycle annuel recommençait. De l'Égypte, Sirius n'est visible dans le ciel qu'une partie de l'année. Ils savaient que l'apparition de Sirius dans le ciel coïncidait avec la saison des crues du Nil. Même s'ils étaient à l'affût des événements célestes, les Égyptiens n'étaient pas d'éminents astrologues, comme on pourrait le penser. L'astrologie occidentale, telle que nous la connaissons de nos jours, a débuté vers 2000 av. J.-C., en Mésopotamie, dans l'actuel Irak. Il est possible qu'elle ait débuté bien avant, mais les premiers documents mentionnant l'astrologie, retrouvés dans les fouilles archéologiques, datent de cette époque. A Babylone, les savants mésopotamiens observaient le ciel. En chaque aspect planétaire, ils voyaient une joute entre les dieux. Et comme ce qui est en haut se passe en bas, ils cherchaient toujours une incidence de synchronicité. A cette époque, la mythologie et l'astrologie se confondaient complètement. Les planètes étaient des dieux. L'astrologie était au service de l'État. Les plus anciens témoignâges écrits retrouvés parlant d'astrologie datent de 1700 av. J.-C. Les astrologues faisaient leurs rapports au roi. Les centres astrologiques formaient un réseau impérial. Les rapports écrits étaient surtout un travail collectif. La bibliothèque de Ninive était spécialement orientée vers les besoins des astrologues du roi. Maintenant, il nous manque bien des documents pour raconter ces histoires. Il n'y avait aucune forme d'astrologie populaire recensée. Les tablettes d'argile cunéiformes sont uniquement des documents officiels, destinés à l'usâge du roi. Ces informations circulaient aussi sur des tablettes de cire ou sur papyrus, mais ces supports sont fragiles, résistant peu à l'usure du temps. De nombreux documents furent détruits lors de l'invasion par les Perses en 538 av. J.-C. De plus, le niveau des eaux est monté au cours des siècles dans cette région, détruisant les informations. Il ne nous reste pratiquement que des documents destinés à l'astrologie royale. L'astrologie était une religion ; les dieux de la mythologie étant les planètes. Les prêtres mésopotamiens conservaient jalousement leurs privilèges et ne laissaient pas leur savoir filtrer de leurs temples.
Diverses formes d'astrologie existaient également dans l'Inde antique et chez les Mayas d'Amérique centrale. Vers 500 av. J.-C., l'astrologie s'est répandue en Grèce, où des philosophes comme Pythagore s'y référèrent dans leurs études religieuses et astronomiques.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

astrologie © Astromail.fr © gratuite