Accueil Articles Forum Blog S'enregistrer E-mail
astrologie gratuite
 
Espace membres
 
Pseudo :

Mot de passe :

  Mot de passe oublié
  S'enregistrer

Statistiques
  Membres en ligne: 0
 
Invités en ligne: 8
  Stats des membres
  Les anniversaires

Etudes Express
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 

Maintenant
 
  La lune ce mois-ci



L'histoire des degrés symboliques

 
Les images symboliques associées à chacun des 360 degrés zodiacaux, appelées aussi «monomères», ont différentes origines dont la plus ancienne remonte au calendrier thébaïque qui aurait plus de 3000 ans. Outre les degrés thébaïques, d'origine égyptienne, il y a les degrés hindous. Ils nous ont été transmis par la Volasfera et font également partie d’une tradition très ancienne. Ces deux listes nous rapportent les degrés symboliques traditionnels les plus employés.

Plus près de nous, d'autres listes sont apparues, celle d’Antonio Borelli, voyant du XIXème siècle par exemple, ou encore celle de Jeanne Duzea. Il semblerait cependant que ces derniers se soit largement inspirés des degrés Thébaïques et des degrés hindous.

Au XXème siècle sont apparus des degrés symboliques beaucoup plus modernes : les degrés de Marc Edmund Jones, appelés degrés Sabians. Leur origine est le fruit d'une coopération avec une médium du nom de Elsie Wheeler. Elle prit un jeu de 360 cartes vierges au dos desquelles étaient inscrits un signe et un degré. Ni elle ni Marc Edmund Jones ne connaissaient le degré incriminé pendant les voyances. Il notait directement ce que la voyante ressentait. C'est ainsi que sont nés les degrés Sabians, qui sont aujourd'hui essentiellement employés par les astrologues humanistes.

Quels sont donc les degrés du thème qu'il faut regarder ?

Par ordre d’importance, il convient de regarder les degrés :
- des luminaires
- de l’ascendant
- des planètes rapides (Mercure, Vénus et Mars)
- du maître de l’ascendant
- du Milieu du ciel
- du maître du Milieu du Ciel
- des planètes lentes (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton)

Pour ce qui est des degrés de l’ascendant et du Milieu du ciel, il faut être prudent car ils dépendent de l'heure de naissance. Un décalage de l'heure de naissance de quatre minutes entraine un décalage de un degré. Certains astrologues utilisent d'ailleurs les degrés symboliques pour rectifier sensiblement l’heure de naissance; ils regardent les différents degrés qui entourent l’ascendant et cherchent celui qui correspond le mieux à la personnalité. Pour une rectification plus large, ils regardent les degrés symboliques qui entourent la Lune. La Lune ne change de degré que toutes les 35 minutes environ.

Comment interpréter les degrés ?

Tout d'abord, il faut chercher le degré sur lequel se trouve la planète ou la maison étudiée. Par exemple, si votre Soleil est à 3°25' Bélier, votre Soleil se trouvera entre le troisième et le quatrième degré du Bélier. Il sera donc dans le quatrième degré. A titre de complément d'information, le quatrième degré va de 3°00' à 3°59'.

Ensuite il faut rechercher les images correspondantes suivant les différentes sources - vous les trouverez ici: www.astromail.fr/interpretation/

Enfin il faut interpréter le descriptif en fonction de la nature de la planète concernée. Par exemple, prenons le cas d'une lune dans le premier degré du signe du scorpion, les degrés hindous - qui ont notre préférence - disent: «Un guerrier nomade, équipé d’un javelot et d’armes à feu». On peut conclure que la sensibilité agressive ( Scorpion ) de la lune aura de nombreux atouts, plusieurs "flèches à son arc" pour se défendre.

Voilà, en espérant vous avoir un peu éclairé sur ces degrés symboliques, dont l'utilisation reste marginale, mais qui a le mérite d'ouvrir la porte d'une division du zodiaque autre que par 12...


 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

astrologie © Astromail.fr © gratuite