Accueil Articles Forum Blog S'enregistrer E-mail
astrologie gratuite
 
Espace membres
 
Pseudo :

Mot de passe :

  Mot de passe oublié
  S'enregistrer

Statistiques
  Membres en ligne: 8
 
Invités en ligne: 18
  Stats des membres
  Les anniversaires

Etudes Express
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 

Maintenant
 
  La lune ce mois-ci



Effets de Saturne sur la santé

 
Saturne est la planète de l'obstruction, de la cristallisation, de l'atrophie. Par son action, la circulation des fluides: sang, lymphe, urine ... est empêchée, et cette stagnation fait que les résidus de la digestion sont retenus dans l'organisme au lieu d'en être éliminés normalement. Ces matières forment ainsi divers dépôts dans le corps, édifiant le squelette (construction), indurant les artères, ankylosant les articulations (destruction). Saturne gouverne la vésicule biliaire où il forme des calculs hépatiques et, en vertu de son pouvoir exalté dans la Balance, il occasionne la pierre et la gravelle qui font tant souffrir ceux qui en sont affligés. Par la rétention de l'urée, il cause les rhumatismes aigus, et la goutte qui se manifeste souvent par la déformation des articulations qui défigure les malades et les rend impotents.
Saturne régit le nerf pneumogastrique et, par son action restrictive, et au moyen de cet intermédiaire, il peut à tout moment ralentir l'action du cour, arrêter la digestion, supprimer l'évacuation de l'urine et des fèces-en conséquence d'émotions, de crainte ou d'anxiété générées par lui. Il a donc le pouvoir d'arrêter les fonctions de l'organisme.
Saturne régit également la peau et les dents. C'est sous son influence que la peau se durcit avant l'âge, que les dents se gâtent, ce qui amène une nutrition imparfaite, l'induration des membranes séreuses d'où s'ensuit la rigidité de l'épine dorsale et des membres.
Le Capricorne est le domicile de Saturne, aussi celui-ci, par son action réflexe dans le Cancer, contrarie-t-il le mouvement péristaltique nécessaire à la digestion des aliments, causant ainsi des mouvements antipéristaltiques et des vomissements. En somme, son influence générale sur l'organisme humain est destructrice et tend à précipiter la fin de la vie. Saturne blesse généralement par des chutes, des meurtrissures et par le froid. Il prédispose à des affections chroniques, à des maladies profondément enracinées, et ses victimes sont difficiles à soigner parce qu'il les porte à la crainte, à une irritation maladive, au pessimisme, de sorte qu'elles refusent à admettre la possibilité de guérir et ne peuvent être amenées à voir la vie sous un jour attrayant.
La présence de Saturne dans un endroit quelconque de la nativité constitue en elle-même une affliction. Aussi pouvons-nous énumérer ses effets dans les douze signes sans avoir à spécifier si les aspects sont des carrés ou des oppositions, des trigones ou des sextiles-bien que, naturellement, ses effets soient plus pernicieux lorsque les aspects sont maléfiques.

Saturne dans le Bélier donne une tendance aux maux de tête, rhumes, catarrhes, à la surdité et aux refroidissements divers. Il y a danger d'anémie cérébrale, de carie dentaire, de tartre, d'évanouissements et, par action réflexe dans la Balance, de troubles rénaux.
Saturne dans le Taureau donne une tendance au phlegme, à la diphtérie, à l'esquinancie, aux oreillons, au croup, à la carie des dents de la mâchoire inférieure, aux étouffements et, par action réflexe dans le Scorpion, aux étranglements internes, à la constipation et affections analogues.

Saturne dans les Gémeaux donne tendance aux rhumatismes dans les bras et dans les épaules, aux bronchites, à la consomption pulmonaire, à l'asthme et, par action réflexe dans le Sagittaire, à la sciatique et aux affections de la hanche.

Saturne dans le Cancer donne tendance à la pyorrhée, à la dyspepsie, aux ulcères et aux cancers gastriques, aux nausées, aux éructations, au scorbut, à la jaunisse, aux calculs biliaires, à l'anémie et au rétrécissement de l'osophage.

Saturne dans le Lion donne tendance à la déformation de l'épine dorsale, à la faiblesse lombaire, à l'insuffisance musculaire du cour, à l'artériosclérose et à la sclérose de l'épine dorsale.

Saturne dans la Vierge donne tendance à l'atonie du mouvement péristaltique des intestins, amoindrit l'absorption du chyle, obstrue l'iléo-cæcum, le côlon transversal et l'appendice.

Saturne dans la Balance donne tendance à l'ataxie locomotrice, aux calculs des reins, gravelle et sable, au mal de Bright, à la rétention d'urine, à une nutrition imparfaite et, par action réflexe dans le Bélier, aux maux de dents, de tête et autres affections de la tête.

Saturne dans le Scorpion donne tendance à la stérilité, à la suppression des règles, aux étranglements internes, à la constipation, aux hémorroïdes et, par action réflexe dans le Taureau, au catarrhe nasal, à l'enrouement chronique, au phlegme, et autres affections de la gorge.

Saturne dans le Sagittaire donne tendance aux contusions des hanches et des cuisses, à la sciatique, à la goutte et aux affections des hanches; par action réflexe dans les Gémeaux, aux bronchites, à la tuberculose et autres affections propres aux Gémeaux.

Saturne dans le Capricorne donne une tendance aux rhumatismes articulaires, à l'eczéma, à l'érysipèle et autres maladies de la peau; par son action réflexe dans le Cancer, à la jaunisse, aux calculs biliaires et à la dyspepsie.

Saturne dans le Verseau donne une tendance aux chevilles faibles, aisément foulées et, par action réflexe dans le Lion, à la déformation de l'épine dorsale, à la sclérose et autres affections du cour, du dos et des artères.

Saturne dans les Poissons donne tendance aux pieds froids, aux cors, aux rhumatismes et aussi à la tuberculose causée par un refroidissement des pieds; par action réflexe dans la Vierge, à l'hydropisie.

                                                                                                                               Astro diagnostic de Max Heindel  
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

astrologie © Astromail.fr © gratuite